aftermarianne.jpg

Le second EP d’After Marianne « Do you have love for the Humankind » est sorti le 26 janvier 2018 chez Remark Records. Le groupe toulousain y inscrit cinq chansons dont deux en français. À la différence de leur premier opus « Its a wonderfull place to be » sorti en 2016 qui instrumentalisait le spleen amoureux notamment avec la chanson « Marianne », leur deuxième projet met l'accent sur la mélancolie de l'humanité. Révélateur d’une pop électro atmosphérique en partie délivrée par la jolie voix de la chanteuse.

Mathilda Cabezas, les 4 artistes/compositeurs y abordent des thèmes tels que la relation à l'autre, la séparation et la libération. Avec poésie, ils interprètent à leur manière les questionnements du genre humain, Utilisant la langue de Molière sur les émouvants « Pour Tenir » et « Nous ne vieillirons pas ensemble », les notes glissent sur des accords de piano très lents. Ces deux chansons, font apparaître une nostalgie peu évoquée dans leur précédent projet. Grâce à la réverbération psychédélique des voix et des instruments, Mathilda réussi à nous captiver en contant ses histoires sur l'égarement et la fatalité.

Le morceau « Blue » est plus lumineux et nous réchauffe un eu. La guitare et la batterie sont moins timides que sur les autres morceaux. La chanteuse dialogue avec des chœurs sur une mélodie simple que l'on continuerait de siffler une semaine après l'avoir écouté.

Le chanteur français Christophe a répondu présent sur « Lead or Feather » pour un duo intimiste.Ensemble, ils nous proposent un décollage en apesanteur avant de nous faire réellement voyager au travers de leur dernier titre « Hard to love ». After Marianne y mélange toutes ses précédentes recettes. Entre harmonie, lyrisme, mélancolie, pop et soupçon d’électro, le groupe nous propose même de terminer la course avec une chorale gospel.

La volupté du groupe de musique offre un autre regard sur la pop. Les sonorités parfois très embrumées poussent à être attentif et réussissent à nous faire décoller de notre siège. After Marianne continuent d'affirmer une identité musicale unique en abordant des sujets que l'auditeur peut s'approprier. Et vous, êtes-vous After Marianne ?