fourtet.jpg

Cela fait à peu près une décennie que Kieran Hebden s’est mis à explorer la culture clubbing plus avant, en tant que Four Tet mais aussi avec ses projets parallèles en tant que Percussions et KH, penchant vers la radio pirate et le Uk Garage avec des albums tels que Beautiful Rewind et ses collaborations sorties sous le manteau avec des producteurs comme Burial ou Terror Danjah. Mais avec son nouvel album New Energy qui sort cette semaine, il semble, de façon assez ironique avec un titre comme New Energy, revenir aux inclinaisons downtempo de ses premières productions qui l’ont fait connaître.

On a l’impression de revenir à l’époque de l’album Rounds de 2003. Ainsi, une fois une intro ambiant nommée “Alap” , le morceau Two Thousand and Seventeen” ouvre magnifiquement l’album avec ce qui semble être un dulcimer, soit cet instrument à cordes frappées au sonorités féeriques, soutenu par une basse élégiaque et des effets sonores atmosphériques.

 

Le morceau “LA Trance” propose ensuite une rythmique lente qui met en valeur des sonorités lumineuses de clochettes, d’oiseaux et de synthés ambiant et plus mélodiques apportés par une collaboration avec la productrice Kaitlyn Aurelia Smith.
Le reste de l’album, si l’on exclut les interludes atmosphériques et le morceau downtempo “Daughter”, offre des morceaux plus enlevés mais dont la teneur songeuse et pensive les rend plus propices à être écoutés à la maison que joués en club.

Le morceau Lush est quant à lui assez racé pour apparaître comme un morceau qu’Orbital ne renierait pas tandis que “You are loved” offre une jolie mélodie de Kalimba, cet instrument africain à lamelles métalliques qui se joue avec les pouces. Et ces incursions d’instruments semblent avoir été enregistrés et arrangés de façon plus intimiste et propre que dans ses premières productions, sans pour autant manquer d’âme et de cachet. New Energy est donc l’un des albums les plus accessibles et agréables de la discographie de Four Tet, sans qu’il ait eu à rogner sur la créativité et le côté imprévisible qui font la patte de ce producteur aussi singulier qu’incontournable.

http://www.fourtet.net/

PODCAST

 

Agenda

23 novembre – 26 novembre 2017

24 novembre – 25 novembre 2017

25 novembre – 26 novembre 2017
Le Hasard Ludique

25 novembre – 26 novembre 2017
Le Trianon

09 décembre 2017
Le Hasard Ludique

26 décembre 2017
Casino de Paris

BOOKING

 

Aller au haut