Des nouveautés, des découvertes électroniques dans une sélection d'une bonne dizaine de titres piochés aux quatre coins du monde... de la chillwave à la techno en passant par la house... On part tout d'abord en Lituanie avec Equilibrium. C'est une collaboration entre les producteurs Rushkeys et Lugovskiy.

 

SHADES est l'étonnant EP collaboratif des artistes mexicains Trip Tease et Kris Berle. Influencés par des genres tels que la pop, la techno, la house lo-fi et la synthwave, ils créent des œuvres qui mêlent des sons lofi et techno à des atmosphères de rêve et des structures harmoniques.

 

Ce nouveau morceau du californien At Dawn est le premier single d'une nouvelle compilation de Candy Flip Records. Il sortira en vinyle en octobre !

 

Ce morceau de Baalti retravaille un sample de la légende disco bengalie Rupa Biswas pour en faire un morceau house lofi.

 

Ce nouveau titre de diboujone évoque un sentiment universel. Lorsqu'il y a une discorde entre deux humains et qu'ils ne surfent pas sur la même vague. Tantôt l'un va vers l'autre tandis que l'autre est réticent et vice versa. Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis.

 

MI.LA vient de Russie et son nouveau titre d'House organic est à découvrir sur la nouvelle compilation d'Art Vibes Music.

 

Lilapoem aime jouer avec des harmonies douces et envolées sur une basse groovy. Ce fin mélange permet d’apprécier les contrastes entre la rythmique électro et la douceur des mélodies. Derrière chaque chanson se cache une île, c’est une invitation au voyage le temps d’une chanson, d’une soirée pour laisser place à la rêverie et à la danse en toute harmonie et fluidité.

 

LUXXURY aka Blake Robin, prend une voie plus expérimentale avec son dernier single "Let's Stay Together". Mélangeant des rythmes disco, house et funk avec des lignes de basse poussiéreuses et des touches de rêve des années 70, le titre fait le lien entre sa populaire série d'éditions LUXXURY et ses chansons originales.

 

BIG DOPE P vient de sortir ce titre "Mongomania" pour redonner des couleurs au son de la french touch avec sa house filtrée vitaminée.

 

Originaire de Paris, ASARHINO reste un ovni dans l'univers de la musique électronique. Son dernier titre "Green Eyes" est marqué par un son à la fois brut et envoutant.

Emission de la semaine

Chroniques