Chaque mois, on vous propose une sélection internationale de découvertes électroniques.

L'Anglais hej motti nous enivre avec son nouveau morceau "Small Talk" bourré de sonorités UK.

Le single de Johannes Brecht "call me Monday" est une bonne démonstration de la façon dont les mondes de la musique électronique et d'un groupe de jazz se combinent harmonieusement dans Disparaître. Le rythme entraînant signale immédiatement l'attitude techno du morceau, mais l'instrumentation qui l'entoure reste fidèle à une configuration live, avec des montées en puissance organiques et des instruments qui réagissent et dialoguent spontanément les uns avec les autres.

 

L'Egyptien Hakim se fait remixer par Samm dans ce titre explosif oriental 'Ah Ya Albi - Ajna"

 

Ce titre des anglais de Frog Child est un mélange de danse psychédélique et indie. S'inspirant de groupes tels que Caribou, Metronomy, Bicep, Two Shell, Hot Chip, etc.

Mélange éthéré de house, de synth-pop et de reggaeton, "Nowhere" est le premier extrait du nouvel EP de Virtual Perfection Cowboy, Energy Mirror : The Prelude.

 

Dislocation" prend une curieuse tournure dans le domaine du synthpunk breakbeat nuageux, avec des paroles qui explorent les thèmes de la hiérarchie sociale, de la déférence imméritée, et de la "traction de l'avant-bras" à une époque de chaos, d'incompétence et de division.

"Rovigno" par Le Rythme du Mori (RdM) capture l'essence d'une soirée d'été dans la ville côtière de Rovigno, en Croatie.

 

"Cosmic Pulse" est nouveau titre du marocain Anis Haddad avec son projet Brain waves, mélange envoûtant de synthés superposés et de grooves hypnotiques, accentués par de subtiles touches de piano mélodique.

Premier titre de Video Burnout, Shame Spirals est un groove électro funk nostalgique, avec une programmation de batterie complexe qui se faufile gracieusement entre des pads poussiéreux et une ligne de basse disco en spirale.

 

La transformation de ce que nous sommes peut parfois ressembler à l'effort de soulever une plaque tectonique. Le dernier album du producteur électronique Stroon offre une représentation sonore de cet effort.

 

Ce premier single du DJ TR1N1TY est centré sur Cassie de la série britannique "Skins" "l'un des premiers personnages compliqués d'adolescente qui a résonné en moi, de ses problèmes de santé mentale à sa relation compliquée avec ses parents", explique l'artiste.

 

Aposte est un morceau profondément personnel qui s'inspire de la beauté transcendante des chœurs religieux et des émotions profondes qu'ils évoquent. Le titre capture les harmonies éthérées et la résonance spirituelle que l'on ressent lorsqu'on est immergé dans les voix riches et superposées d'une chorale, chantant à l'unisson.

Estie Lorie, artiste colombien basé à Londres, présente un nouveau morceau à 130 BPM, avec des voix africaines. Cette chanson reflète son parcours et ses diverses influences, mêlant des rythmes colombiens vibrants à une touche londonienne.

 

Le Belge Leomind dit s'être inspiré de Bicep, DJ Planet Express, Fred Again.., Overmono pour sortir son nouveau titre "inside"

 

Un banger pour danser tout l'été avec les Hollandais de Don Diablo et R3HAB qui invitent ici NEEKA.

 

Avec une passion profondément enracinée dans les sons nostalgiques du passé, les prouesses sonores de Mark Driver s'épanouissent dans les domaines captivants de la synthwave à l'instar de son nouveau titre "Je Ne Sais"

 

Ce morceau de l'espagnol Jo Kazan a pour but de vous faire voyager dans le temps avec sa mélodie accrocheuse et sa sensation chaleureuse et floue.

 

Les Israéliens de DIP TREEP propulsent leur dernier titre Endless Dream dans les profondeurs de la house.

 

Blow est un morceau qui fonctionne aussi bien dans un club que dans un salon. Un groove magnétique avec un twist en plus d'un vocal qui va vous coller à la peau.

Le Français GORSKi revient avec un nouvel EP dont le sexy "Make It Hot"

Lino Borsa sort le banger "Stand Your Ground" idéal pour danser tout l'été.

Electro

Indie

Dernière émission

Nouveautés

Chroniques