Chaque mois, on vous propose une sélection éclectique d'artistes indépendants internationaux souvent peu connus en France.

L'Américain Kweku Collins s'apprête à sortir un EP en 2023. En attendant il sort ce single, "Tangerine" dans lequel il se livre à l'expérimentation qui fait souvent défaut à la musique pop. Un morceau constitué de plusieurs couches de rythmes, de samples et d'instruments atmosphériques qui se fondent en un sirop acidulé qui dégouline et rebondit sur tout ce qu'il touche.

 

De la noise pop de la côte ouest suédoise par les jeunes de Göteborg. Le groupe est composé de jeunes entre 18 et 20 ans et ils viennent de sortir leur premier album Kura Skymning dont est extrait ce single "Radioskugga".

 

La musique des New Yorkais de vagaries est un mélange de psychédélisme, de rêve et de lo-fi. sur leur titre "tiny white trees", le son lo-fi provient d'un enregistrement 4 pistes sur les overdubs.

 

Sur son nouveau single "Loser", les suédois de The Legends restent fidèle à leur style de bedroom pop jangly qu'il a exploré ces dernières années. Les fonctions vocales sont partagées avec une vieille amie et membre du groupe Karolina Komstedt.

 

Nouveaux venus sur la scène rock montréalaise et québécoise, Grand Public se distingue par son garage aérien. C'est une bourrasque à couper le souffle qui fait du bien et laisse une énergie déconcertante.

 

Originaire de Catford, dans le sud de Londres, Rodney Cromwell est le projet solo d'Adam Cresswell. Son titre krautrock "Cold Christmas" propulse une ligne de basse synthétisée, recouverte de cordes synthétiques ARP et d'une guitare basse percutante.

 

Evaye Yegher met un grand coup de pied dans la pop avec son titre "time to".

 

"Days of Light & Let Go" est le huitième album de aMute. Il sortira fin février 2023 sur le nouveau label Hopedrive Editions.

 

Après avoir fait du bruit (au sens propre comme au sens figuré) à Paris, le groupe post-punk The Psychotic Monks a concocté un album plein de résistance - déconcertant, politique, parfois foudroyant.

 

Nadav Dagon, Orka, et Udi Ben Knaan créé ici une chanson intemporelle et captivante, recouverte d'une électronique douce et fine, qui parle de la connexion entre les gens et eux-mêmes, afin de diffuser l'essence de la connexion entre la nature, l'humanité et l'amour.

 

Rebel Symphony Orchestra n'est pas un orchestre symphonique comme les autres. En fait, il n'existe que dans les limites de votre navigateur Internet ; il combine une variété de musiques de film, de magie hip-hop et de ballades déchirantes pour apaiser et exciter les sens.

 

KSI est accompagné d'Oliver Tree pour ce nouveau titre addictif "voices". Si les deux artistes sont connus pour quelques succès commerciales, leur musique n'en ait pas moins interessante.

 

Pour finir l'Australien Savagery nous envoute avec "Laughter"

Electro

Indie

Dernière émission

Nouveautés