masaya_mixtape.jpg

Dans le cadre du festival suisse Electron, nous vous proposons cette semaine la mixtape exclusive de Masaya

Elle est pimpante et piquante, rayonnante et ensorcelante, talentueuse et charmeuse. Masaya est fidèle à son image, à son nom évocateur et sans doute à ses origines latines, un vrai bouillon de culture toujours prête à monter la température. C’est une touche-à-tout, certes, mais surtout une vraie DJ, comme il est bon d’entendre et de regarder jouer. Résidente du D!Club de Lausanne depuis cinq ans, elle y partage la régie avec les plus grands, s’y fait une place de choix et y fidélise un public de fins connaisseurs. Non rassasiée pour autant, elle développe également une résidence dans le club underground de la ville, la Ruche, qui lui permet d’explorer d’autres chemins et d’approfondir sa curiosité. Productrice depuis 2005, elle s’exprime sur des labels tels que NUM, Perspectiv, Recycle et Meerestief. L’artiste a également son propre label Mina Records, qui accueille des artistes internationaux comme Clara Moto, Sei A et plus récemment Mihai Popoviciu et Andres Ilar, sans oublier les Suisses Agnès, Chaton et le très talentueux Ripperton, avec qui elle entretient une étroite relation. On oublierait presque qu’elle anime tous les vendredis soirs son émission sur Couleur 3 au nom vertigineux d’Atakama, qui lui permet d’y défricher la musique de l’underground au 7ème ciel et d’y partager sa passion sans concession.

 

 
 

 Playlist :

1. Lord of the isles­ Fyne
2. James Fox ­ Holding On feat Vanity Jay
3. Small People ­ Black Ice
4. Michael Gracciopo ­ Creep
5. Hreno ­ Little Squirl
6. Wraetlic ­ Rats
7. North Lakes ­ Suomi Kutsuu
8.Good Guy Mikesh ­ Holy Day
9. Quenum & Cesare vs Disorder ­ Just For fun
10. Vitor Munhoz & Dj Glen ­ No Merci (James Teej rmx)
11.Jonsson & Alter ­ Jimi
12. Slove ­ Flash ­ Pachanga Boys rmx
13.Debukas ­ I m Machinery ­ (Ripperton rmx)
14. Connan Mockasin ­ Forever Dolphin Love (Erol Alkan redit rmx)