eggo2.jpg

Eggo n’est pas un petit nouveau, il a déjà été repéré lors au festival Astropolis en 2013. Son electro sombre nous fait penser à celle de James Holden, Rone ou même Extrawelt par moment mais tout ça est évidemment réducteur. Ce producteur âgé de 26 ans a des meilleurs mots pour présenter sa musique :

“J’aime l’idée de rapprocher la musique à la littérature et plus particulièrement à la poésie lyrique. D’autant plus qu’à ses débuts, la poésie a longtemps conservé d’étroits liens avec la musique. Le lyrisme, c’est fondamentalement ce que l’on retrouve dans mes compositions : une expression sub-jective de mes propres sentiments.
À mon sens, cette place faite au “Moi” (“ego” en latin) met en exergue la spontanéité et rend l’art plus expressif. Ces émotions qui m’inspirent et jouent un rôle premier dans ma musique, je les puise dans la vie de tous les jours, dans tout ce qui m’entoure, me rassure ou me tourmente : un endroit singulier, la nature, les rapports humains, la solitude, ... Je me fais donc l’interprète des voix intérieures qui m’animent et les retranscrit dans un mode d’expression qui m’est familier : des rythmes et des textures sonores.
En dépit de ce ton de confidence, ma musique conserve une dimension universelle au sein de laquelle l’auditeur peut se reconnaitre et s’identifier. Ainsi, au gré des interprétations et des personnalités, un morceau ne raconte jamais deux fois la même histoire, tout un chacun restant pour ainsi dire libre...”

Il vient d’enregistrer pour nous une mixtape avec des morceaux de son dernier disque Valhalla sorti il y a un peu plus d’un mois sur Iris Recordings … Une sorte de mini-live ou on retrouve également un de ses remixes pour French 79.

tracklist :
Eggo - Vagues
Eggo - Refuge
Eggo - Zénith
Eggo - Noir
Eggo - 1997
Eggo - Mirage
Eggo - Halo
French 79 - Diamond Veins (Eggo remix)
Eggo - Valhalla