The Queens of Club est représenté par trois enchanteresses électronique de Melbourne: Akaysha Rose (Ok Sure), Sal White (Osopho) et Hannah Millar (Hai Priestess).

Ce projet incarne l'ambiance, le chaos et le mélodrame de l'électronique gothique et du sacrifice païen. Sur le plan sonore, il y a des notions de techno française, d'électro scandinave, de synth wave et de superstars gothiques des années 80 qui nous ont appris le côté obscur de la pop.

Le nouveau single «Bones» est un exemple brillant avec des rythmes sinueux et respirants et des voix romantiques inquiétantes, chevauchant une colonne de basse arpégée. Un morceau sincère et brutal sur l'attraction, le pouvoir et l'obsession «Bones» veut vous mettre à l'envers.

Emission de la semaine

Playlists du mois

Mixtape

Chroniques