On le connaissait sous le nom Gordon Shumway, puis Gordon mais c'est desormais sous le nom Toh Imago que Thomas Hennebique s'exprime désormais derrière ses machines. Vous allez nous dire c'est plus facile de le retrouver sur internet. A l'heure du tout numérique, Toh Imago plonge sa musique sous des nappes sombres et l'agrémente par moment de synthés teigneux.

L'artiste a beaucoup écouté Clark, Jon Hopkins ou Lone mais n'oublie pas de nous faire planer et même de nous emmener à la mer comme sur le titre La Napoule avec des bruits de vagues... On y est... Toh Imago s'est constuit un son sophistiqué et plein de caractère qui colle parfaitement à l'identité du label Infiné qui le suit depuis ses débuts.