Ils sont rares les groupes français à reprendre aussi bien l'étendard des buzzcoks ou de Joy Division. Lonely Walk fait partie de ceux là avec une dextérité certaine et en y apportant un son actuel. Et ce n'est pas un hasard si 3 labels (Permafrost, I Love Limoges et Kerviniou) ont décidé de sortir leur quatrième album fin janvier qui a été enregistré pour l'anecdote entre  «le jour de l’élection de Trump» et «le soir de la mort du premier gilet jaune».