the2bears.jpeg

The 2 bears, on le rappelle c’est le projet de Joe Goddard, l’un des principaux compositeurs d’Hot Chip , un producteur et remixeur très actif et Raf Daddy de son vrai nom Raphael Rundell, un membre du crew de DJ de leur label Greco-Roman. Ils ont participé au grand revival de la musique house club des années 90 avec un album où légèreté côtoyait humour et pulsations dancefloor.

Pour ce nouvel album, intitulé The Night Is Young, ils semblent s’être appliqué à produire des morceaux encore plus travaillés, apparaissant moins comme quelque chose de bricolé rapidement à côté de leurs autres projets, avec le niveau de finition et autant de soin qu’un album d’Hot Chip. On est évidemment sur des morceaux orientés pour le club mais empreint de soul et avec une certaine verbose inhabituelle pour ce genre de morceau. Et cette verbose fait aussi l’identité des 2 bears, avec le chant de Raf Rundell tantôt sur le ton de la conversation , tantôt louchant sur le miel du R’n’B, leur articulation participant grandement au charme de l’album.

Côté influences on reconnaît par endroits des clins d’oeils aux 70’s de Curtis Mayfield, à la proto-disco de Patti Jo, à l’Italo-disco, mais aussi au reggae comme sur le morceau Money man ou à la musique sud-africaine sur Son of the sun. Ces deux ours ont la tête (et surtout les pieds) à la fois à Londres, Chicago, Detroit, Kingston et Johannesburg et nous le font sentir avec beaucoup d’esprit et beaucoup plus de profondeur que sur leur premier album plus insouciant.

Car si The 2 bears donnait des Bear hugs à qui mieux mieux sur ce dernier, The night is young apparaît davantage mélancolique et s’applique à redonner davantage de caractère au duo qui sait à présent éconduire les amours infidèles.

https://www.the2bears.co.uk/