foxygen_andstar_news4.jpg

Menés par Sam France au chant et par le multi-instrumentiste Jonathan Rado, Foxygen remettent au goût du jour le son des Rolling Stones, des Doors et du Velvet Underground en apportant sa petite touche de modernité au psychédélisme qui continue d’inspirer nombre de groupes de la scène indie-rock, indie-pop actuelle.

Avec leur nouvel album “And Star Power” , ils quittent la musique sixties de San Francisco pour l’easy-listening et le punk des seventies en citant des références telles que Todd Rundgren, Fleetwood Mac ou encore les Stooges. C’est un double concept album totalement excentrique qui présente une sorte d’alter ego imaginaire du groupe appelé Star Power et qui les voit prendre la forme d’un groupe à 9 musiciens en live, ou encore une station de radio, tels que le laissent penser quelques sonorités de fréquences maltraitées par le bouton de recherche d’un tuner.

Il est impressionnant comme chaque morceau sonne comme un classique que Lou Reed, Jagger ou Bowie pourraient revendiquer comme part de leur héritage, avec également cette propension du groupe à changer de direction au sein d’un même morceau. Lorsqu’on embarque avec eux, on saît d’où l’on part mais on ne sait jamais vraiment où l’on va atterrir. Ce qui rend l’écoute de chaque morceau une véritable expérience d’abandon à laquelle succède forcément un syndrôme de Stokholm, chaque kidnapping étant particulièrement délicieux.

 

Certains y verront de jeunes fumistes copycats d’une période bénie de la pop, d’autres des slackers merveilleux qui ont su la ressusciter avec une certaine vista dans le jeu musical contemporain.

https://www.foxygentheband.com/