A l’écoute, « the first crusade » pourrait nous sembler anglais, mais il n’en est rien puisque c’est le groupe Jakobinarina, composé de jeunes prodiges islandais qui produit ce premier opus hystérique et épileptique. Les nombreux concerts qu’ils font dans leur pays, les font remarquer par de grands noms de la musique et leur permettent d’effectuer une tournée anglaise avec les Love isall et Brian Johnstown Massacre.  

 

Cette renommée bienvenue leur permettra d’enregistrer « the first crusade » avec Stan Kybert et le très médiatique Mike Crossey, ingénieur du son des artics Monkeys. Les 6 musiciens, dont la moyenne d’âge oscille entre 18 et 20 ans, enchainent avec professionnalisme déconcertant douze morceaux violents, criards, rudes mais diablement entrainant, non sans rappeler des groupes à succès tels que the Rakes ou Good shoes.

 

Jakobinarina « the first crusade »

(12 Tónar – Février 2008)

 

www.myspace.com/jakobinarina