La productrice et DJ londonienne TSHA connaît une popularité croissante après avoir enchaîné plusieurs singles, un mix de la série Fabric Presents et une collaboration avec Diplo sur l’album Capricorn Sun, son premier LP pour le label Ninja Tune.

Depuis que ses premières productions sont apparues en 2018, sa musique est devenue de plus en plus complexe et émotionnelle, convoquant davantage de voix, d'instruments acoustiques et d’accroches pop dans ses morceaux aussi dansants qu’ intenses et puissants.

Reprenant quelques uns des singles précédents, l’album Capricorn Sun nous présente la productrice qui trouve parfaitement sa place sur un label qui comprend aujourd’hui des artistes comme Bicep, Jayda G et ODESZA, alors que sa musique euphorique et adaptée aux foules des festivals croise autant des éléments d'afro-house, de progressive house, que de rave et de R&B.

Bien que globalement lumineux et festif, l'album transpire également le chagrin et l'anxiété car il est inspiré par ses problèmes personnels, mais aussi par ses amis et sa famille, mais aussi par la fermeture des clubs pendant la pandémie.

L’album débute par le morceau "The Light" qui s'articule autour d'un sample de soul, auquel s'ajoutent des steel drums rappelant évidemment son compatriote Jamie xx et des synthétiseurs transe, ainsi que des kicks et des pianos deep house, puis le tempo s’accélère et la basse devient plus présente dans la seconde moitié du titre.

"OnlyL", qui oppose des synthés bondissants à la voix dramatique et aérienne de Nimmo, est un excellent exemple des morceaux doux-amers et déchirants pour lesquels TSHA semble avoir un penchant particulier. Puis le chant distant d'Oumou Sangaré rebondit sur les rythmes endiablés et les mélodies pétillantes du titre "Water".

Les breakbeats deviennent plus intenses ensuite sur "Dancing in the Shadows", une collaboration avec Clementine Douglas aux couleurs R’n’B électronique sublimé par des cordes, ainsi que sur le morceau phare "Giving Up", une collaboration avec Mafro, son partenaire de vie, composé dans une période difficile de leur relation.

"Anxious Mind", nous propose un nouveau morceau avec Clementine Douglas, pour un angle plus pop sur des rythmiques two-step, avec des notes pizzicato en suspension, alors que la chanteuse clame son désir de liberté. "Power" est ensuite un gros morceau de filter-funk avec des chants soul puissants, des steel-drums. Puis on retrouve des guitares aériennes pour tisser les mélodies émouvantes surmontés de samples vocaux touchants et de rythmes rapides des titres "Running" et "Sister".  

L’album se clôt alors avec "Nala (Outro)", une mélodie douce et colorée inspirée par le chien de l’artiste. Capricorn Sun est bien arrangé et débordant d'une énergie sincère, c’est une musique électronique qui ne lésine pas sur les sentiments proposée par l’anglaise Tsha.

https://tshamusic.bandcamp.com/album/capricorn-sun

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois

Mixtape