A certain Ratio se sont lancés dans la création de ce nouvel album avec tout l’enthousiasme d’un groupe qui revient d’une tournée fructueuse, après une campagne de rééditions par leur label Mute couronnée par un coffret et des remixes par des camarades de labels dont Barry Adamson ou encore Maps.   
Et c’est sans doute pourquoi ce nouvel album ACR Loco semble plus libre et plus léger que leur précédent album, Mind Made Up. Et tandis qu’on aurait pu ressentir le poids de 40 ans de carrière, il y a au contraire beaucoup de vigueur et de groove dans leur musique, et qui se poursuit bien longtemps après le bien nommé morceau “Bouncy Bouncy” qu’on vient d’écouter et qui aurait très bien pu donner son nom à l’album.

Il sont aussi à l’aise quand ils font référence à leur passé que lorsqu’ils montrent de nouvelles inspirations

Quelque soit la période passée dont on parle d’ailleurs, celle au coeur tendre menées par Jeremy Kerr, jusqu’aux passages plus exploratoires de leurs sorties de 1981 à 1985.
AInsi, le morceau “Bouncy Bouncy” fait feu de tout rythme et nous offre une voix robotique à la Kraftwerk, ensuite “Yo Yo Gi” fait davantage référence aux débuts très techno de Détroit du duo Cybotron dont nous vient Juan Atkins et le groupe va aussi reprendre ce qui leur appartient chez les formations du label DFA qu’A Certain Ratio a grandement inspirés. Et cerise sur le gâteau, des percussions brésiliennes viennent clore en beauté ce morceau marquant de l’album.
Le morceau “Get a grip” se montre ensuite très agile, dans son mélange de baléarique et funk du bayou…

 Andrew Weatherall qui nous a quitté en février dernier, et dont la production du morceau Screamadelica de Primal Scream a pu d'ailleurs influencer ce morceau. La boucle est donc bouclée en terme d’influence et nul doute qu’Andrew Weatherall aurait apprécié cet hommage.

Mais une fois encore, c’est sans doute aussi un prolongement de ce qu’a pu faire le groupe il y a trente ans sur l’album ACR: MCR, et qui a pu montrer le chemin à Andrew Weatherall et beaucoup d’autres. Et “Get a grip”, qui veut dire reprends toi en anglais suggère d’aller de l’avant et un optimisme éternel, malgré la perte d’un grand artiste comme Andrew Weatherall ou de la chanteuse Denise Johnson décédée quelques mois avant lui et qui avait les avait accompagné, eux comme d’autres groupes majeurs de la scène de Manchester dont Primal Scream ou New Order pour ne citer qu’eux. Mais sa présence ne s’y fait pas sentir que grâce à la chanteuse Maria Uzor du groupe Sink Your Teeth, qu’on a aussi pu entendre chez !!! et qui reprend brillamment le flambeau sur ce morceau “Get a grip”, car on peut aussi entendre Denise Johnson sur certains morceaux de ce nouvel album, comme au bon vieux temps.

https://www.facebook.com/acertainratio/

Emission de la semaine

Nouveautés

Mixtape