On peut considérer Highway Hypnosis comme le troisième ou le premier véritable album de l’artiste post-punk Sneaks. Eva Moolchan de son vrai nom, a deux précédents albums à son actif, gymnastics en 2015 et It’s a Myth en 2017, mais leur durée n’excédait pas 14 minutes pour l’un et 18 minutes pour l’autre, et ceci même s’ils comprenaient une dizaine de titres chacun, alors d’aucuns ne les considéraient comme des albums à part entière.

L’album Highway Hypnosis nous propose en revanche 13 titres et dure presque une demi-heure, et sa relativement grande dimension va de pair avec une plus grande ambition stylistique cette fois-ci. Et les deux premier albums étaient frappants de minimalisme, avec le chant spoken word ludique et doux d’Eva Moolchan sur d’austères backing tracks construites à base de boîtes à rythmes, de lignes de basses et de quelques rares claviers.

Et si personne n’irait jusqu’à dire que ce nouvel album Highway hypnosis est baroque et riche, les producteurs Carlos Hernandez, Tony Seltzer et Eva Moolchan ont grandement enrichi la palette sonore du projet Sneaks. Les rythmiques balancent davantage et les grooves sont plus funky mais de façon un peu détournée, et si son jeu de basse si particulier n’est pas aussi présent, lorsqu’elle apparaît sur des morceaux comme “Holy Cow Never Saw a Girl Like Her”, c’est particulièrement efficace.

La plus grande palette de sons concrets, de samples et de patch de synthés qui composent les différentes titres donnent une nouvelle identité et personnalité à Sneaks. L’humeur des morceaux est particulièrement trippée et le jeu de conversation entre Eva Moolchan et ses rythmiques avec une petite touche menaçante qui pointe à la surface est particulièrement intéressant.

Sneaks cherche encore une fois à passer de bons moments sur “The Wait it Goes” et “A lil Close” mais quand elle parle d’avoir une planète bien à elle sur le titre Ecstazy, ça a du sens, puisque l’album comprend 13 hymnes pour son univers parallèle. Et si le titre qui a donné son nom à l’album est un révélateur subliminal et conceptuel de ce qu’on va pouvoir y trouver, Highway Hypnosis  ne laisse pas de doute sur le talent, le charme et la vision de Sneaks. Certains artistes échouent lorsqu’ils tentent de sortir d’une esthétique minimaliste mais Sneaks sonne confiante et à raison sur ce nouvel album qui suggère une multitude de directions où son talent pourrait la mener.

https://sneaks.bandcamp.com/