tourist_u.jpeg

Premier album pour une nouvelle sensation de la scène Uk Bass ! Tourist ne sort pourtant pas ainsi du bois sans un certain nombre de faits d’armes qui ont créé beaucoup d’attente vis à vis de ce premier album  intitulé U. Il sort cette semaine sur le label Method des 2 frères du groupe Disclosure.

D’abord grâce à une série d’EP, le premier éponyme en 2012, Tonight en 2013 et Patterns en 2014, mais aussi par le biais de collaboration avec des artistes comme Lianne La Havas ou encore Years and Years. Mais il a surtout été distingué en remportant le Grammy de la chanson de l’année pour le tube Stay With Me qu’il a co-écrit avec Sam Smith. Mais pour revenir à ce nouvel album U, il nous arrive pour sa part sur un dancefloor à l’humeur mélancolique et nous est présenté comme retraçant le cycle d’une histoire d’amour, des premiers contacts jusqu’à la séparation.

C’est tout le talent de William Phillips, qui arrive à proposer une musique aussi intime qu’atmosphérique, et aussi rythmée que contemplative. Il sait construire tout un morceau à partir d’une simple ligne mélodique ou d’un sample de voix répété à l’envie sans jamais lasser, même si l’écoute de l’album dans son ensemble requiert un peu d’attention tant le producteur y a intégré de moments de respiration.

On salue aussi l’intégration de Field Recordings (ou d’enregistrement de sons concrets, de l’environnement direct et non produit par un quelconque synthétiseur ou processeur de son) qui ajoute un peu d’organique à l’histoire d’amour synthétique que nous propose Tourist. Voici en tout cas un premier album pour lequel le producteur ne s’est pas compromis, proposant une démarche personnelle et exigeante qui n’a pas été sacrifiée sur l’autel de la production facile pour dancefloors commerciaux.

https:///touristmusic.com