Bob Moses est un pseudo derrière lequel se cache en fait un duo originaire de Brooklyn composé de Jimmy Vallance qui assure la production musicale et de Tom Howie au chant et à la guitare. Ensemble Ils ont sorti en septembre dernier Days Gone By, un premier album qui méritait qu’on revienne dessus aujourd’hui, pour la beauté du mélange proposé entre Deep House, véritables instruments et un chant chaud, à la fois feutré et au caractère affirmé.

Si les précédentes productions favorisaient la house sur les éléments plus chantés, ce premier album recentre assez le curseur pour donner à leur musique cette petite touche pop qui leur va à ravir.

Mais ne vous y trompez pas, cette pop électronique est sombre et ténébreuse et repose énormément sur ses atouts de synthèse pour mettre en valeur le chant affecté et élégiaque de Tom Howie dont les paroles évoquent la perte de l’être aimé, le plaisir et l’infidélité. Et lorsqu’il pousse la voix dans les aigus, il n’est pas sans rappeler l’électro-pop classieuse des Danois de When Saints Go Machine, surtout avec leurs guitares retenues dans le décor par un écho lancinant et le piano mélancolique, qui ajoutent également à la classe des basses électroniques racées et travaillées à la perfection.
Days Gone by est donc un premier album très convainquant dont les éléments instrumentaux et humains laissent présager un beau moment en concert.

https://soundcloud.com/the-bob-moses