cover_eugene_mcguinness.jpg

 

A entendre le nom Eugene McGuinness, on imagine plutôt un Irlandais amateur de bière et chanteur maudit racontant ses amours perdues d'une voix rauque et marquée. Et bien il n'en est rien pour ce McGuinness là, puisque ce jeune anglais de 21 ans originaire de Liverpool distille dans son premier opus une jolie folk, onirique et mélancolique à la fois. L'ensemble formé par ce court album (moins d'une demi-heure !) mélange ballades légères et enlevées à des morceaux plus calmes et posés.  

 

Une jolie voix qui flirte tendrement du côté aigu des cordes vocales, des mélodies et des chœurs aux langueurs douces amères, ce disque donne envie de se poser quelques instants loin du bruit et de la frénésie de l'agitation quotidienne. The Early learnings of Eugene McGuinness apaise, et on en voudrait plus tellement on se laisse facilement emmener et que l'on est surpris lorsque la musique s'arrête…

 

Eugene Mcguinness "Early learnings of eugene mcguinness"

(Double six - Mai 2008)

 

www.myspace.com/eugenemcguinness85

 

Tracklisting:

1   High Score (2:43) 

2   Monsters Under The Bed (2:15) 

3   Vampire Casino (2:20) 

4   Bold Street (2:21) 

5   A Child Lost In Tesco (2:32) 

6   Vela (4:19) 

7   Madeleine (6:08) 

8   A Girl Whom My Eyes Shine For But My Shoes Run From (4:39)