Je vous avais présenté le premier album de Tune Yards en 2009 comme le projet musical indépendant le plus singulier de l’année et son successeur qui s’intitule WHOKILL en est le digne successeur avec un esprit joyeux et bordélique qui guide toujours les compositions de l’américaine d’Oakland.

On sent toutefois une meilleure maitrise sur cette nouvelle galette. Le côté  DIY a laissé sa place à un travail d’enregistrement en studio plus précis et plus net qui fait un grand bien au son de Merill Garbus, qui pouvait peut-être rebuter de prime abord alors qu’il fallait vraiment donner une chance au mélange de l’étrange, de l’exotique et du percussif qu’avait à nous offrir l’américaine.

 

Elle saît toujours aussi bien nous bousculer avec son chant qui hésite parfois entre le cri tribal caribéens et les petite mélodies vocales digne d’un moineau blessé, et des sonorités colorées qui contraste avec des passages plus bruitistes. Une expérience qui prend toute son ampleur dans des prestations scéniques qu’on vous recommande chaudement.

 


www.myspace.com/tuneyards

Label: 4AD

 


Tracklist de whokill
1. My Country
2. Es So
3. Gangsta
4. Powa
5. Riotriot
6. Bizness
7. Doorstep
8. You Yes You
9. Wolly Wolly Gong
10. Killa