Simon Green a commencé à travailler sur son septième album studio de Bonobo au début de l'année 2020, alors que les clubs du monde entier étaient fermés en raison de la pandémie. Et si par le passé, Simon Green composait généralement sa musique en tournée, cette fois-ci, il a pu davantage prendre son temps et se concentrer dans un studio qu’il a construit lui-même à Los Angeles.

Ce nouvel album Fragments Sort quelques années seulement après son mix pour Fabric Presents, un mix qui n’a pas eu l’écho qu’il méritait d’ailleurs, mais pour revenir à l’album il lui  est plus axé rythmiques clubbing que les précédents albums de Bonobo mais il est toujours composé et structuré comme un véritable album plutôt qu’une simple collection de pistes dédiées au dancefloor.

Ses productions sont un juste équilibre entre le luxuriant et le granuleux, mêlant les riches arrangements de cordes de Miguel Atwood-Ferguson et le magnifique jeu de harpe de Lara Somogyi aux vagues de synthé modulaire et aux orgues soul. Le son de Bonobo est raffiné et accessible, mais jamais trop lisse ou chargé de vibrations artificielles inspirant le bien-être, comme ça peut être le cas dans la house commerciale d'Ibiza.

Le sample de voix désincarné sur le morceau "Rosewood" est mystérieux et émouvant, tandis que le titre "Otomo" utilise un sample de chorale obsédante sur un rythme breakbeat. Puis les morceaux "Closer" et "Sapien" présentent tous deux des motifs rythmiques d'influence garage et des textures synthétiques brumeuses, et pourraient facilement être mixé aux morceaux de Bicep sans pour autant qu’on les confonde.

Mais aussi impactants que soient les morceaux dance de Fragments, deux des morceaux les plus downtempo sont sans conteste les plus mémorables de l'album. "Tides" par exemple qui es assez feutré pour mettre en valeur les paroles tendres de Jamila Woods ; il a d’ailleurs pu saluer la contribution de Woods en interview pour avoir fourni une pièce maîtresse et donné du relief à l’album, et il a parfaitement raison.

Kadhja Bonet est elle invitée sur le titre "Day by Day", qui conclut l'album, et sa voix délicate se faufile entre des rythmes robustes et des cordes qui montent doucement, délivrant un message d'espoir et de patience.

https://bonobomusic.bandcamp.com/album/fragments

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois

Mixtape

A découvrir également