Le deuxième album de Kelly Lee Owens jongle autant avec les styles et les atmosphères que dans son premier album de 2017, passant avec autant d’aisance de la dreampop downtempo à une techno plus spacieuse. Aucun de ses singles solo davantage destinés aux clubs sortis depuis son premier album, ni sa collaboration stellaire avec Jon Hopkins ne se retrouvent dans son nouvel opus Inner Song, et si elles y auraient eu toute leur place, les morceaux proposés ici apparaissent plus introspectifs.

Même l’instrumental d’ouverture, en forme d’interprétation électronique du morceau “Arpeggi” de Radiohead semble être une idée de longue date qu’elle s’est enfin décidé de coucher sur disque.
“On” commence ensuite avec un chant évaporé qui propose de “passer à autre chose” juste avant qu’un rythme techno planant ne prenne le pas. Quelques autres morceaux se présentent comme des balades synth pop plus lyriques, comme le très luxuriant “L.I.N.E” (love is not enough), le plus trip-hop “Re-Wild”   , et le très nostalgique mais stimulant “Wake-up”.
 
D’autres morceaux apparaissent plus ambiant, et atmosphériques aussi

“Corner of My Sky” est sans doute celui le plus aérien et aussi le plus étendu sur plus de sept minutes avec John Cale donnant de sa voix pour des réminiscences poétiques en anglais et en gallois sur des nappes de synthétiseurs qui s’écoulent lentement.

Plus ludique et rythmé , le titre “Melt!” est un magnifique morceau techno aux rythmiques dont la tonalité dégringole en vous retournant la tête, et qui intègre habilement des sons de patins à glace qui glissent et de glace qui fond pour évoquer le changement climatique.
Plus stellaire , le morceau “Jeanette” apparaît plus intense, et rappelle davantage la house progressive mais à la sauce cosmique, tandis que le morceau “Night” a des synthés plus réservés pour laisser davantage de place au chant éthéré de Kelly Lee Owens.

Tout comme pour son premier album, Inner Song explore de nombreuses émotions et son esprit exploratoire est tout aussi captivant que les messages qu’elle cherche à nous faire passer.

https://kellyleeowens.bandcamp.com/

Emission de la semaine

Nouveautés

Mixtape