Non n’ayez pas peur, Quinn Walker ne mord pas cet illuminé new yorkais ferais plutôt parti de ces génies totalement déconnecté de la société qui travaillerait dans l’ombre pour faire ressortir toute leur créativité en musique. L’homme qui se fait rare en France vient de sortir deux albums dans un double CD « Laughters an Asshole » et « Lion land ». 

 

Deux disques signés sur le label Voodoo-eros créé par Bianca Cassady membre du duo Cocorosie et de l’artiste Melissa Shimkovitz. Inutile de vous dire que Quinn Walker déclare clairement la guerre au conformiste dans ses morceaux poussant son excentricité au maximum.

 

Un folk à la fois puissant et emprunt de psychédélisme, on est à la fois apostrophé par ses chansons minimalistes à la guitare mais quand l’homme en vient aux machines la tempête du psychédélisme prend tout son sens, on est guidé par la voie de la déraison il suffit de se regarder délirer devant le miroir pour comprendre que Quinn Walker nous pousse hors de nos limites.

 

Quinn Walker « Laughters an Asshole » et « Lion land »

(Voodoo-eros – Janvier 2008)

 

www.myspace.com/quinnwalker