Ça pourrait commencer comme dans un conte de fée mais l’atmosphère pesante qui règne sur le nouvel album de syd matters nous laisse penser que ce disque a été écrit dans la douleur. Totalement reculé du monde, le chanteur Jonathan Morali a composé une bonne partie de l’album seul dans sa chambre, loin de l’excitation de la ville.

 

Ces parisiens qui jusque là avait sorti leurs productions chez Third side saute le pas en signant leur nouvel album « Ghost days » sur le nouveau label à la mode : « Because ». Car si leur univers reste en décallage avec leur chansons intimistes et mélancolique, Syd Matters évoque aussi avec ce disque une classe en moyenne en pleine descente comme si la baisse du pouvoir d’achat gagnait aussi la préoccupation des musiciens. Mais ou va où ce monde ?

 

Syd Matters « Ghost days »

(Because – Janvier 2008)

 

Liens:

www.sydmatters.com

www.myspace.com/sydmatters 

 

Tracklisting:

1   Everything Else (4:45) 

2   I Was Asleep (3:19) 

3   Ill Jackson (4:25) 

4   It's A Nickname (5:06) 

5   Ghost Days (1:43) 

6   My Lover's On The Pier (4:23) 

7   Cloud Flakes (3:07) 

8   After All These Years (3:18) 

9   Louise (4:44) 

10   Big Moon (4:59) 

11   Anytime Now! (3:59) 

12   Me And My Horses (6:29) 

13   Nobody Told Me (4:21)