Aux antipodes des déferlantes new waves de Londres, propres et carrées, les Help She can’t Swim viennent nous chahuter avec leur second LP « The Death of Nightlife ».

 

L’histoire commence en 2003 lorsque Lessey Halnes, Tom Denney, Tom Baker et Tim Palmer rejoignent le batteur Lew Bakerwas et sortent un premier album « Fashionista Super Dance Troup », véritable petite bombe vitriolée provoquant chez le public, l’irrésistible envie de crier et de sauter partout. Après avoir écumé les salles de concerts britanniques, le groupe se préparent à retourner en studio mais le départ de Tom Denney les oblige à revoir leur copie. Qu’à cela ne tienne, « The Death of Nightlife » pourrait presque nous faire oublier cet incident.A défaut d’être aussi furieux et joyeusement bordélique que le premier, cet album montre une plus grande maturité musicale. L’alternance de morceaux presque posés comme « Never The Right time for us », ou énergiques et énervés avec « Just Be Social », nous montre que les Help She Can’t Swim ont progressé au fils de leurs expériences, mais n’ont pas perdu leur fougue juvénile pour autant.

 

Help She Can’t Swim « The Death of Nightlife »

(dad records - Juin 2007)

 

Lien: www.myspace.com/helpshecantswim