Beaucoup de très belles choses dans l’histoire de l’humanité se sont créées suite à un accident et bien c’est un peu le cas pour Milagrès. Son frontman Kyle Wilson retiré de la scène new yorkaise pour se ressourcer en colombie britannique, a eu un grave accident d’escalade qui l’a immobilisé pendant plusieurs mois de convalescence. Mois pendant lesquels il s’est remis à écrire, trouvant finalement une nouvelle inspiration dans cette fragilité imposée par ses blessures.

 

De retour à New York, Il s’est ensuite entouré de musicien pour parachever ce premier album de Milagres , qui signifie Miracles en portugais. l’album quant à lui s’intitule Glowing Mouth et ce n’est pas le chant du cygne mais bien le chant du Phoenix que nous offre ce miraculé de la grimpette, car c’est là une bien belle renaissance.

A travers les 11 titres de cet album, on pense tantôt à Wild Beasts, à Arcade fire en moins grandiloquent, mais aussi à Coldplay comme sur le titre Here to stay qui fait un peu penser à ce que faisait Coldplay à ses débuts, c’est à dire la voix de fausset de Chris Martin sur une musique et des mélodies beaucoup moins mièvres que ce qu’ils peuvent faire aujourd’hui.

 

www.myspace.com/milagresmusic

 

 

Tracklist de Glowing mouth

1. Halfway
2. Here To Stay
3. Glowing Mouth
4. Gentle Beast
5. Lost In The Dark
6. Fright Of Thee
7. Moon On The Sea’s Gate
8. Gone
9. For Disposal
10. To Be Imagined
11. Doubted