Le rappeur queer new-yorkais Cakes da Killa, de son vrai nom Rashard Bradshaw, nous emmène dans un espace-temps alternatif où le hip-house, ce mélange de hip hop et house des années 80 n'aurait pas été remplacé à la hâte par le gangsta rap et le hip-hop commercial en tant que styles principaux du rap dans les années 90 qui suivirent.

Mais même les morceaux les plus dansants de Svengali, le deuxième album de Cakes Da Killa que je vous présente aujourd’hui, apparaissent plus doux que ses productions passées, notamment ses deux EP Muvaland.

L'album apporte également une nouvelle orientation conceptuelle à son travail.

Il est soigneusement séquencé, avec des instrumentaux et des interludes parlés comme "La Cocaina", dans lequel sa cousine, Carolina, raconte en franglais ses propres aventures sexuelles sans filtre et il propose alors un récit personnel sur sa lassitude grandissante du sexe occasionnel pour se voir peu à peu lâcher prise concernant le sentiment amoureux, le tout en l'espace d'une demi-heure.

On l’entendra alors décrire l'objectivation comme un obstacle au plaisir dans le morceau "W4TN", un acronyme pour "wild for the night". Et s’il ne se gêne pas pour parler du sexe sans filtre, avec des morceaux comme "Svengali" qu’on vient d’écouter et qui a donné son nom à l’album, il montre une autre facette lorsqu’il lâche: “You’re touching me, but are you feeling me?” "Tu me touches, mais est-ce que tu me sens ?".

L'hédonisme revendiqué du rappeur, c’est d’ailleurs le titre de son premier album, est alors ici pondéré par un ton plus introspectif et il se montre à la recherche d’un partenaire capable de l’interpeller “quand il raconte de la merde”.

Vers la fin de l’album, sur le titre house "Love Me Harder", Rashard Bradshaw déclare ainsi : "Je n'ai pas le temps de jouer, j'ai plus de 30 ans" et supplie son partenaire de réfléchir davantage avant de le laisser partir.

Svengali nous est donc offert comme une épiphanie personnelle dépeinte avec soin pour un artiste qui ne se met pas à nu qu’au sens propre, tout en restant très fun et dansant dans la forme.

https://cakesdakilla.bandcamp.com/album/svengali

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois