Les Indie rockers anglais Warmduscher nous proposent un album plein d’hybridations de dance-rock, de funk et de soul, agrémentés de rythmes disco entraînants et amusants, sur leur nouvel album At The Hotspot.

C’est leur premier album sur le label Bella Union et il  est placé sous le signe de la nouveauté. Le quintet y présente un son pétillant avec du spoken word, des synthés des années 80 et une ambiance plutôt festive mais en after et dans un rade un peu dégueulasse.

Doté d’un certain groove, At the Hotspot donne l'impression d'être entré dans la fête la plus clandé du coin et de voir des rockers jouer de la funk saturée en buvant de la mauvaise bière. Créé au cours d'une année de confinement, l'album garde un certain optimisme, rappelant aux fans que la fête doit continuer malgré tout. Il n’est certainement pas dans la retenue, grâce aux voix funk/soul et aux rythmes enjoués qui font passer la pilule des grossièretés lâchées dans les paroles.

Leur album 2019, Tainted Lunch, aurait été enregistré en quatre jours seulement, mais ce nouvel opus pourrait être la bande-son des quatre jours les plus débridés de l'été, mais aussi tout autant de ceux qu’il faudrait pour s’en remettre.

Par un heureux hasard, Joe Goddard et Al Doyle du groupe Hot Chip ont proposé de produire le disque lorsque leur producteur favori, Dan Carey de Speedy Wunderground, a chopé le Covid.
Le résultat est un son légèrement plus propre, Warmduscher étant connu pour son son plein de fuzz grâce à Dan Carey.

Cela donne une ambiance disco et spatiale (Wild Flowers, Super Cool), même s'il reste de la place pour quelques morceaux rock plus percutants (Hot Shot, Double Vision). Twitchin' in the Kitchen se distingue grâce à une voix frénétique et énergique et un arrangement funky et lent, avec un refrain en forme de chant de cour d'école.

Le chanteur Clams Baker Jr alterne différent styles, tantôt il débite des absurdités plutôt que de la poésie, tantôt il fait dans l'ironie, mais on ne sait jamais si on va avoir droit à un gros bordel ('Baby toe Joe, king of the road!') ou à un morceau de subversion totale.

L'expérience frappadingue de Warmduscher est probablement encore meilleure sur scène, mais cet album prouve qu'avec un peu de temps pour laisser leurs idées mûrir, ils peuvent produire une musique qui sonne aussi bien sur des enceintes de salon que dans un bar de rockeurs.

https://warmduscher.bandcamp.com/album/at-the-hotspot

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois

Mixtape