La musique du groupe YĪN YĪN, qui nous viennent de Maastricht, est encore une autre approche de la musique instrumentale dansante. Fortement influencée par la pop et la musique psychédélique d'Asie du Sud-Est des années 60 et 70, leur son pour le moins original reste clairement reconnaissable sur leur deuxième album, avec des lignes de basse percutantes et parfois synthétiques, une bonne dose de percussions en tous genres, des samples de voix et de nombreux autres éléments électroniques.

L’album qui s’intitule "The Age of Aquarius" se présente comme une invitation musicale à rêver dans un autre espace temps.

Les deux fondateurs de YĪN YĪN sont Yves Lennertz et Kees Bengertz qui sont devenus amis en organisant ensemble des soirées DIY et qui jouaient déjà dans d'autres groupes avant de lancer ce projet musical commun en 2017. Tous deux possèdent de larges collections de disques de musique du monde entier, qui les ont fortement influencés dans leur mélange de styles.

Après les premiers enregistrements, d'autres membres ont complété le line up pour les concerts. Pendant cette longue attente de la pandémie de Covid, le groupe instrumental néerlandais a tenté de reproduire sur leur nouvel album l’émulation et la communion avec son public vécues lors de ces précédents lives et trois ans après leur premier album "The Rabbit That Hunts Tigers", leur style disco/funk/psychédélique continue de nous faire danser et voyager.

Les samples, les batteries électroniques et les synthétiseurs jouent un rôle plus important sur "The Age of Aquarius" qu'auparavant et peuvent être interprétés comme accompagnant les références cosmiques de l'album, dont le titre provisoire était à l'origine "In Space". Ainsi, le morceau d'ouverture "Satya Yuga" et le dernier des huit titres "Kali Yuga" créent un cadre asiatico-galactique et ambiant, ou dépourvu de rythme, à l'album, qui est par ailleurs très percussif. Mais ils portent également le nom du premier et du dernier âge du monde du cycle hindou Yuga, ce dernier représentant le mauvais âge dans lequel le monde se trouve actuellement.

Le titre final de l'album, "The Age of Aquarius", est une allusion à l'astrologie. Ce qu'on appelle "l'âge du Verseau", qui a également été chanté dans la célèbre comédie musicale hippie "Hair", est censé marquer l'âge qui peut également être synonyme de communauté et de progrès. En cette période en laquelle s'enchaîne les cataclysmes, on a désespérément besoin de ce genre d’optimisme et d’une musique qui nous permet de nous défouler et voyager à la fois et pour cela ce nouvel album de YĪN YĪN est tout indiqué.

https://yinyin.bandcamp.com/album/the-age-of-aquarius

Emission de l'été

Playlists du mois

Mixtape