Si le groupe Petite Amie a un nom bien français et bien c’est pourtant des mexicains qui nous offrent leur premier album éponyme. C’est un quintet comprenant deux chanteuses : Aline Terrein et Isabel Dosal, et formé en 2020 par Carlos Medina, le bassiste du groupe de pop tropicale Little Jesus de Mexico.

Et s'ils se présentent comme un groupe de musique psychédélique, Petite Amie propose des titres plus proches selon nous de la dream pop, avec un son très propre, des effets de chorus et un petit côté expérimental. Carlos Medina s’est mis ici à la guitares et ses collègues instrumentistes Jacobo Velázquez (à la guitare également) et Santiago Fernández (à la basse) construisent des arrangements complexes et effervescents ornés de synthés vintage qui complètent le style aérien des chanteuses.

Petite Amie chantent en espagnol avec quelques détours en français et composent un mélange séduisant d'indie pop européenne, de psychédélisme aussi moderne qu’effervescent et tropical,

Effectivement et on le ressent particulièrement sur les excellents morceaux "Refugio" et "El Delirio". Dans l'ensemble, les mélodies du groupe sont subtiles mais accrocheuses. Et le titre "Adiós", plutôt dépouillé et essentiellement acoustique, s'appuie lui sur une ligne vocale douce et lancinante qui semble durablement familière et vous poursuit longtemps après sa fin. En dehors d'une poignée de titres doux et légers,  Petite Amie est un disque avec le genre d'ambition tranquille qui s’affirme avec le temps. Il a clairement été écrit et enregistré avec beaucoup de savoir-faire et nous propose un début aussi éclectique que séduisant.

https://petiteamie.bandcamp.com/album/petite-amie

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois