DJ Seinfeld s’est fait connaître en 2016 à l'avant-garde d'une scène de house lo-fi qui semblait être née d’une démarche ironique en surface mais qui a fini par produire une musique très expressive et qualitative. Après avoir exorcisé ses émotions troublées suite à une rupture amoureuse dans l'émouvant LP Time Spent Away from U de 2017, DJ Seinfeld a élargi le spectre pour ses sorties suivantes, produisant des œuvres telles que l'électro IDM de l’EP Sakura et l'Italo-house de l’EP Lilium.

Mirrors, c’est le nom de son deuxième album (et le premier pour Ninja Tune),  sur lequel il cherche à retrouver l'impact émotionnel de son premier album, tout en mettant en exergue son évolution en tant que producteur.

Les échantillons vocaux déchirants et les mélodies trippées sont toujours présents, mais le le côté lo fi et l’ambiance warehouse ont laissé leur place à des séquences rythmiques beaucoup plus complexes et une production plus détaillée.

Le morceau d'ouverture "She Loves Me" nous offre alors des rythmes qui bondissent et qui déplacent parfois subtilement vers les coins des enceintes, mais aussi des mélodies IDM brumeuses et un chant énigmatique. Le morceau "Walking with Ur Smile" ensuite part dans des rythmes Uk garage, des samples de voix R&B doux-amers, et un sens presque new age de musique aérienne, criblée de sursauts et de glitches occasionnels.

Le titre "U Already Know" est plutôt un retour au synthé midtempo, avec en son centre une séquence breakbeat bien synchronisée. These Things Will Come to Be" passe ensuite en mode "chagrin d'amour", interrompant le rythme pendant plus d’une minute entière pour diffuser un message vocal d'une femme qui se languit d'entendre la voix de son amant et qui veut "revenir au bon vieux temps".

Le titre "Someday" ressemble lui à une version un peu plus rêveuse des hommages du duo Bicep à la house progressive de la fin des années 90 emmenée par un breakbeat.

DJ Seinfeld nous confie dans le dossier de presse que le titre de l'album fait référence à la façon dont il a pu réfléchir à qui il est, à travers ses relations amoureuses et amicales et les traumatismes familiaux, et sa musique exprime habilement un mélange de solitude, d'incertitude et de nostalgie qui découle sûrement de ce processus.

https://soundcloud.com/dj-seinfeld

Emission de la semaine

Nouveautés

Playlists du mois