Dans ce qu’il est à présent convenu d'appeler son style typiquement grandiose, l’excentrique canadien Rich Aucoin nous offre une exploration cinématographique de la mortalité et de l’angoisse existentielle qui, tout au long de ses 11 morceaux joliment orchestrés, se synchronise également visuellement avec les deux premiers tiers de l’adaptation d’Alice au pays des merveilles en 1951 par Walt Disney.

Ses deux précédents albums étaient tout aussi ambitieux tout en restant accessibles et heureusement ce nouveau disque suit la même logique, proposant des thèmes qui prêtent à à la réflexion et une art-pop complexe sans pour autant faire fuir l’auditeur bien au contraire.

En se conjuguant clairement au présent, le premier morceau intitulé “The Base” sert de mise en place philosophique tandis que Rich Aucoin construit un groove electronique enlevé à partir de samples qui rendent hommage au neuro-scientifique Dan Harris, qui conclut après une pause soigneusement aménagée : “What we truly have… Is this moment”.

A partir de là, Rich Aucoin balance ses propres éclairs philosophiques avec une série de lettres pop trépidantes qui se lisent comme les chapitres d’un ouvrage de philosophie grand public.  

Un groove aérien et des chants en falsetto haut perché sont ensuite l’apanage du morceau “The Dream” qu’on vient d’écouter tandis que l’hymne “The Self” avec ses choeurs et une énergie semblable à ses compatriotes d’Arcade Fire montrent une communauté de talent avec ce groupe qui a marqué la pop indie du sceau du grandiose.

Le morceau “The Past” est caractérisé par son sample vocal hypnotisant et glitchy qui habite une electro-pop sans parole, une recette qui se répète au sein de l’album sur des morceaux comme “The Mind” ou encore le titre “Release” qui a donné son nom à l’album et qui le clôt.

“The Other” sort lui aussi du lot, avec une polyrythmique dynamique dont les choeurs entrainants se demandent “Are you really alone?” . Les morceaux plus électronique sont parsemés dans cette collection de titres et créent un ancrage aux autres plus centrés sur la pop et le rock, tous séquencés avec soin et créativité.

Aussi bien musicalement qu’au niveau des paroles, il y a beaucoup à digérer dans ce nouvel album de Rich Aucoin, mais en comparaison avec les deux premiers, Release semblent plus cohérent et propose une écoute qui n’a de cesse de récompenser l’auditeur.

https://richaucoin.ca/