En 2016 le duo hollandais avait marqué les esprits avec leur premier album éponyme,et dans ce nouvel album “The Weight” ils façonnent et prolongent leur son et leur vision d’une électronique deep, pop et racée.

Pour ces treize titres qui composent “The Weight”, Weval n’a pas voulu d’une atmosphère et de compositions directes et évidentes. Les mélodies ne sont pas accrocheuses de prime abord, privilégiant un travail sur les textures, ceci afin que l’auditeur sollicite davantage son attention afin d'appréhender la belle construction des structures de morceaux, ainsi que la puissance et la profondeur qui y réside.

Le premier morceau, qui est celui qui a donné son nom à l’album et qu’on vient d’écouter,  illustre cela de la meilleure des façons, avec sa tension qui augmente lentement, son groove solide même si la basse s’autorise ses petits moments ludiques, le chant que le duo assure lui même à présent et qui ajoute une facette de pop éthérée pour un morceau aussi serein qu’ enthousiaste.

La même beauté deep est à apprécier sur les morceaux “Silence Of The Wall” et “Look Around” , aussi envoûtants que tripés qui rappellent un peu Massive Attack mais sans le côté dramatique. Sur le titre “False State of Mind” , le groove rampant est illuminé par le chant et les synthétiseurs aussi sauvages dans leurs basses que dans leurs côtés plus scintillants. Mais l’album The weight a des moments plus joyeux, comme avec le côté plus funky et le swing minimaliste du morceau “Heaven, Listen” qui se réduit et s’épaissit par intermittence.

Cette idée de combiner plusieurs atmosphères et sonorités tout en accouchant d’un ensemble cohérent caractérise bien l’oeuvre de Weval et tandis que que cette approche leur fait courir le risque que le tout amoindrisse les éléments qui le composent, le duo a assez de talent et de vision pour qu’il n’en soit rien.

“The Weight” sort à nouveau sur Kompakt et ça a du sens car c’est un label qui a ouvert la voie à ce type de musique il y a longtemps maintenant, soit une musique électronique aux atours pop qui s’expriment de mille façons, parfois de façons totalement inattendue.

Weval est en concert le 11 avril à la cigale... on vous offre des places ici

https://weval.bandcamp.com/album/the-weight