International Teachers of Pop est un groupe anglais qui est né de la rencontre à l’occasion d’un workshop de musique électronique de la chanteuse du groupe Soundcarrier avec Adrian Flanagan et Dean Honer, deux sorciers qui ont aidé à façonner le son art-punk électronique du groupe The Moonlandings.

Leur deux premiers singles sortis l’année dernière “Age of the Train” et “On Repeat” montraient un début plus que convainquant, avec leurs accents neo-disco, moitié synth-pop et moitié pop à paillettes, à l’aide de synthétiseurs vintage et du chant racé de Leonore Wheatley qui dévoile une facette taquine à leur musique pourtant faite pour la danse.

Le groupe étant originaire de Sheffield, difficile de ne pas y voir de parenté avec deux groupes locaux qui ont marqué l’histoire de la musique pop, soit The Human League et Pulp.

Ces deux premiers singles ont trouvé leur place sur ce premier album éponyme, aux côtés d'autres titres scintillants et merveilleusement façonnées qui réunissent les univers d’artistes aussi différents que Giorgio Moroder et Saint Etienne. Les deux compositeurs Adrian Flanagan et Dean Honer (qui font aussi partie respectivement des groupes Eccentronic Research Council pour l’un et All Seeing I pour l’autre dans les années 90) ont une grande maîtrise des instruments électroniques vintage qu’ils ont utilisé pour ces morceaux qui ronflent et bleepent juste comme il faut. La voix de Leonore Wheatley est quant à elle aussi puissante que versatile, pouvant se lâcher telle une Alison Goldfrapp sur le morceau “Time for the Seasons”, ailleurs se faire glaçante et majestueuse sur le très robotique “Love Girl” ou encore injecter des émotions plus tendres sur des morceaux moins enlevés comme “She Walks in Beauty”.

Le trio se montre tout aussi adepte de ces chansons plus calmes que de bangers comme “After Dark” ou encore “The Ballad of Remedy Nilsson” . Ce n’est en tout cas pas une surprise qu’un groupe avec un tel pedigree s’avère une réussite et que leur premier disque apparaisse aussi abouti. C’est une musique dansante teintée de nostalgie mais ravivée par l’intelligence et l’imagination de leurs compositions et la voix et personnalité de leur chanteuse.