Anchorsong est le projet du japonais Masaaki Yoshida qui s’inspire des percussions indiennes des bandes originales Bollywood des années 70 et 80 et avec lequel il crée un langage musical psychédélique, dansant et libre par voie d’électronique et d’instruments acoustiques effaçant la frontière entre rythme et mélodie.

Son troisième album s’intitule Cohesion, il sort sur le label anglais True Thoughts et c’est un peu la suite logique de son précédent album Ceremonial qui explorait les racines de la musique africaine des années 70. Le concept de l’album a pris forme lorsque Masaaki Yoshida a trouvé quels étaient ses compositeurs préférés, Sapan Jagmohan, Rajesh Roshan et Kalyanji Anandji dont il a dévoré les discographies et qu’il place au firmament de la pop percussive.

Porté par cet intérêt pour les percussions indiennes et le désir de le développer dans un contexte plus électronique, il a alors poussé l’exploration jusqu’au différents sous-genres de B.O de Bollywood, allant du rock psychédélique à la disco. L’album est donc une reconceptualisation du rythme pour en faire une mélodie, assemblé avec une production impeccable et divisé en deux parties qui reflètent à la fois le côté Extraverti et introverti du producteur japonais. Le premier single à avoir été extrait de ce nouvel album est le morceau “Testimony” et il s’inspire d’une rythmique indienne qu’il a chiné dans une obscure archive sonore au cours de ses recherches.

C’est un morceau qui témoigne de la passion de Masaaki Yoshida pour les percussions et les musiques traditionnelles, avec le chant d’une chorale féminine associée à des steel drums et le son très ambiant d’instruments appelés gamelan. Voilà donc la dernière merveille que nous offre Anchorsong et il prévoit d’adapter son live sur MPC et clavier accompagné lorsque cela sera possible par un quartet de violons, donc guettez ses apparitions live qui seront rares en France.

http://anchorsong.com/