Peu de groupes peuvent balancer “L’amour est la réponse” ou encore intituler leur nouvel album “Adore Life” sans avoir l’air un peu niais ou qu’on s’imagine une chanson pour enfants. Et c’est pourtant ce qu’arrive à faire Jenny Beth, chanteuse française du groupe anglais Savages , avec un aplomb et la majesté rock’n’roll qu’on lui connait. Ces 4 fantastiques restent aussi furieuses que pour leur premier album Silence Yourself mais leur colère prend une autre tournure pour ce troisième album, en troquant leur post-punk glacial pour un détour par les charbons ardents du coeur.

Savages plaident ainsi avec rage et radicalité en faveur de l’honneteté, le respect et l’integrité, ou comment se faire le chantre de la positivité sans chanter come Balou dans le livre de la jungle.

Elles hésitent entre un ton accusateur et de l’empathie sur le titre Sad Person, tandis que le titre qui a donné son nom à l’album les voit demander s’il est humain de demander plus , si c’est humain d’adorer la vie. L’approche est sans filet, le rendu est affuté comme une lame, pointu comme un couteau et vous prend aux tripes avec des sujets qui fouillent les tréfonds de votre âme sans pudeur aucune. Leur nouvel album promet donc de beaux moments de communion avec leur public en concert, car c’est sur scène que leur musique prend toute l’ampleur qu’elle mérite.

https://savagesband.com/