chocolat.jpg

On les avait découvert avec leur premier album Piano Elegant en 2008 mais très vite après avoir écumé les festivals canadiens comme les francofolies, le FME ou du M pour Montreal,  ils l’avaient mise en veilleuse en 2010 après que leur chanteur Jimmy Hunt a commencé une carrière solo qui lui a plutôt réussi d’ailleurs, avec une bonne réception du public et de la presse.

Les voici reformés en 2014 et leur nouvel album intitulé Tss Tss a atteri cette semaine sur l’Hexagone sous pavillon du label Born Bad. Et ce chocolat a bien changé depuis Piano Elegant et ses courtes chansons Rock tendues comme des slips, avec leur soupçon de country mais qui lorgnaient aussi sur les premières chansons des Beatles, avec quelques clins d’oeil aux Cramps ou aux Kinks.

Avec l’album Tss Tss, on ne sait pas quelle mouche les a piqués, mais ils prennent davantage leur temps sur les morceaux qui peuvent à présent dépasser les 5 minutes, gratifiant même certains de longs passages instrumentaux, avec des riffs psychédélique ou rock progressif. Les rythmiques quant à elles sont parfois Krautrock comme sur le premier titre Burn Out ou le titre Tss Tss qui a donné son nom à l’album et qui lorgne lui vers la musique de science fiction des années 70 et ses synthétiseurs qui vous plongent dans l’espace. La voix de Jimmy Hunt apparaît toujours aussi élégante et androgyne, chantant des paroles qu’on devine être en français mais trop peu intelligibles pour qu’on prête attention aux paroles et qu’on préfère en apprécier la seule musicalité.

Ce retour marque donc une nouvelle direction pour le groupe quebecois dont on a hâte de retrouver sur scène le garage rock romantique et élégant qu’on a pu re-découvrir grâce à Tss Tss.

https://chocolatmtl.bandcamp.com/