tvotr.jpg

C’est le retour des TV on the radio après presque 4 ans d’absence. Et c'est une absence compréhensible après le décès d’un cancer du poumon de leur bassiste Gerard Smith à seulement 36 ans. Il leur aura fallu se rassembler et surmonter cette tragédie, avec le batteur Jaleel Bunton qui s’est donc mis à changer d’instrument dans le groupe et assurer désormais le rôle de bassiste.

C’est avec l’album le plus pop de leur carrière que les TV on the radio sont revenus squatter nos platines, avec tantôt des rythmiques très dansantes, tantôt des riffs en accords de puissance saturés très punks. Et quand les expérimentations sonores digne de leurs débuts Art rock refont surface , c’est au sein de structures pop plus conventionnelles que ce à quoi ils nous ont habitué jusqu’alors.

Ce virage pop correspond tout à fait à l’avénement de Dave Sitek, clavier et guitariste du groupe,  comme producteur de référence que les yeah Yeah Yeahs, les Foals ou même Kelis se sont arrachés. Vous trouverez toujours dans les morceaux de l’album Seeds cette douce mélancolie dans la voix très soul de Tunde Abedimpe et des titres tels que “Trouble’s mantra” ou “Everything will be ok” suggèrent le travail de deuil et la remontée des ténèbres qu’a eu à subir la formation New Yorkais.
finalement, par cette recherche d’une certaine forme d’accessibilité dans leur musique, non comme une stratégie, mais comme l’expression du plaisir qu’ils ont à composer de la musique entre amis, les TV on the radio se présentent sous une nouvelle forme très fun et enthousiasmante, sans trahir leur identité sonore car toujours reconnaissables entre mille. Par là, on peut dire qu’ils ont réussi à faire de quelqu’un en moins, quelque chose de nouveau, et ceci sans trahir sa mémoire en le remplaçant tout à fait.

https://www.facebook.com/TvOnTheRadio