FutureIslandsSinglesAlbum.jpg

Retour du phénomène Future Islands et quand je parle de phénomène je parle aussi du chanteur !

Quel personnage que ce Samuel T Herrings , que ce soit sur disque ou sur scène avec son langage corporel si passionné, qui rappelle parfois les facéties d’un Jack Black comme on a déja pu le dire par le passé.

Un plus large public a d’ailleurs pu le découvrir il y a peu , sur le plateau du talk show de David Letterman où peu d’artiste a pu y montrer autant de théâtralité, avec chaque sentiment qui s’exprimait  en des râles et des gestuelles à la qualité narrative incomparable. Et ce quatrième album qui s’intitule Singles et qui représente leur première signature sur le prestigieux label 4AD, n’est pas une révolution à proprement parler dans l’univers des Future islands car on y retrouve tous les ingrédients qui nous plaisaient dans les disques précédents, la voix inimitable de Herrings évidemment, mais aussi l’instrumentation très eighties et nostalgique qui l’accompagne.

 Celle-ci a su toutefois se renouveler, peut-être même bien davantage que le chant qui a lui tendance à répéter les mêmes recettes inlassablement. Et cette musique reste une pop 80’s certes mélancolique mais aussi particulièrement enlevée car elle est aussi une vraie invitation à danser avant que les histoires de romance de T Herrings viennent vous attrapper entre deux passements de jambes.

La production gagne encore en propreté et en qualité également, tout comme les arrangements qui semblent s’affiner et se révéler de plus en plus subtils au fil des albums. La démarche en tout cas semble sincère et habitée, on leur souhaite donc tout le succès qu’ils méritent, et qu’ils risquent fort de trouver à une encore plus grande échelle avec cet album.

https://www.future-islands.com/