botox.jpg

Deuxième album pour le duo formé de Cosmo Vitelli et Julien Briffaz (ancien de Tekel), les deux ont d'ailleurs monté leur propre label pour officier aujourd'hui sur I’m a cliché. Et sous le nom de Bot’ox, ils ont sorti un premier album en 2010, Babylon by car, qui trouvait le juste équilibre entre une musique électronique sombre, industrielle à l’ambiance digne de romans d’anticipation et une volonté d’être catchy et pop à travers le medium électronique.

Cela mettait face à face l’ambiance de morceaux étranges et inquiétants tels que Bearded lady motorcycle club avec la douceur pop et mélancolique du morceau “Blue Steel” avec un featuring d’Anna Jean.

Trois ans après, les revoici avec “Sans dormir” , un nouvel opus qui continue sur la même lancée tout en abordant de nouvelles inspirations telles que la synthfunk du titre 2.4.1, ou comme la rythmique entre psychobilly et musique de film de série B du titre “Grands Boulevards”. Quelques collaborations également à saluer, telles que Johnny Dangerous des Foremost poets, Samy Osta du groupe Rover, Judy Nylon ou Mark Kerr ... Chacun dans un style particulier car on a un peu l'impression d'écouter une compilation tant les morceaux sont différents par les chants de leurs invités.

Et on est effectivement pas loin en disant ça, car cet album "sans dormir" est aussi le regroupement des EP's de Bot'Ox sortis depuis 1 an avec quelques inédits !  C'est en tout cas, une bien belle suite logique à l’identité Bot’ox qu’on avait découverte il y a trois ans.