Comme un dimanche sous la neige O temps suspend ton vol, Alone with Everybody propose un premier album "Isolation Row" (sortie prévue en Février 2013), sur la pointe des pieds tout en douceur folk. Chargée de bons sentiments et de références Pop-Folk telles que Bing Crosby, Paul McCartney ou pour l'esprit ludique Lee Hazlewood, Alone With Everybody est le fruit d'une collaboration entre un frère et une soeur qui ont troqué leur Playmobiles pour une guitare et un piano.

Les harmonies sont simples mais efficaces, mettant en valeur la voix limpide du chanteur. Avec une capacité d’émerveillement à laHerman Dune, Alone With Everybody chrystalise l'implacable marche du temps, et propose une alternative poétique comme sur la track cachée de l'album ou une voix déclame une tirade en français rappelant les envolées lyrique de Benjamin Biolay.

Forgé par des concerts du Nebraska à Londres, et toujours en anglais dans le texte, le duo familial étonne par sa capacité à écrire des pop songs douces et délicates bercées d’une sincère mélancolie.

Rappelant She & Him, le duo chemine sur une dizaine de jolies chansons, entre mélancolie et candeur. Un parfait album de noêl si vous en avez assez de Tino Rosi.