Yo La tengo ça a toujours été l’un des groupes repères des plus grands fans de rock indé de ces deux dernières décennies, avec un succès certes moins important que Sonic Youth ou The Pixies mais peut-être davantage au même rang que Pavement par exemple.

Le groupe est composé principalement d’Ira Kaplan à la guitare et au chant principal et sa femme Giorgia Hubley à la batterie et aux choeurs, accompagnés d’autres musiciens qui n’ont cessé d’aller et venir en fonction des albums.

Avec leur son qui combine à la fois un noise rock plein de reverb et une pop mélodique et enjoleuse, Yo La Tengo a beaucoup été comparé au Velvet Underground, à tel point d’ailleurs qu’ils ont joué leur rôle dans un film qui s’appelle I shot Andy Warhol en 1996.

Ces stakhanovistes sortent en ce mois de janvier leur 13 ème album,rien que ça , et il apparait comme le plus accessible et direct de toute leur discographie. C’est d’ailleurs la première fois qu’ils se passent de la collaboration de leur producteur habituel Roger Moutenot pour s’offrir les service du veteran John Mc Entire du groupe Tortoise dont on reconnaît la patte et le goût pour les orchestrations, particulièrement sur le morceau de cloture “Before we run” .

La réussite de ce nouvel album tient en tout cas à ce que le ton de l’album est véritablement homogène, créant une vraie identité d’album sans pour autant être monotone ou mono-rythmique. En plus de ça il fourmille de détails qui donnent envie de l’écouter et le réécouter avec un oeil presque neuf à chaque fois.

www.yolatengo.com