Comment qualifier la musique de Nathan Fake ? Ce jeune homme de 22 ans passe avec simplicité toutes les étapes pour inscrire ses compositions électroniques en lettre capitale. 

 

 

D’abord repéré par james Holden du label anglais « border community » les évanescences d’un post rock attaché inévitablement au corps d’une electro bien fournie, fait de Nathan Fake un compositeur de musique électronique hors pair. Proche des influences de M83 ou de Boards of Canada, son premier album Drowning in a sea of love est un roman musical à lui tout seul, on est plongé dans un récit de sonorités sans limites où la puissance de la musique prend toute son ampleur. Nathan Fake fait déjà beaucoup de bien à la scène électronique anglaise qui se laissait aller ces derniers temps. Un nouveau maitre de l’électro à suivre de toute urgence.

 

Nathan Fake "Drowning in a sea of love"

(Border community - Mars 2006)

 

Lien: www.nathanfake.co.uk

 

 

Clip du morceau: the sky was pink

 

Tracklisting:
1   Stops (4:34)
2   Grandfathered (3:15)
3   Charlie's House (5:29)
4   Bumblechord (3:10)
5   Superpositions (2:31)
6   Bawsey (0:59)
7   The Sky Was Pink (4:51)
8   You Are Here (4:25)
9   Falmer (1:46)
10   Long Sunny (5:20) 
11   Fell (5:47)