Pour son cinquième album et cinq ans après ses expérimentations cinématiques sur The Cloud Making Machine, voici que Laurent Garnier accouche d’un album qui lui ressemble vraiment : Un Dj précurseur et reconnu, avec son bagage et les responsabilités induites par sa popularité, mais aussi un mélomane avide de nouvelles sensations musicales. Pionnier de la techno en France, amoureux du jazz et des musiques du monde, attendez-vous donc à voyager dans le temps et dans les styles avec Tales Of A Kleptomaniac, sorti ce mois-ci sur Pias recordings.

 


En effet, tout sur ce nouvel album laisse penser que Laurent Garnier a voulu se faire plaisir en faisant plaisir à tout le monde. D’abord aux fans de Garnier époque Techno avec Last Dance @ Yellow, Desirless et Back To My Roots, trois titres orienté dancefloor techno des années 90 qui ne peuvent pas laisser de marbre.


Cependant, les amateurs de la période house jazzy, exotique et mélancolique correspondant à l’album « Unreasonable Behaviour » seront comblés à l’écoute du single Gnanmankoudji. Sorti quelques mois avant l’album, ce titre a fort bien annoncé le grand retour du mentor avec ses airs de ressemblance avec l’inoubliable tube « The Man with the red face ».


Pour ceux qui souhaitaient un renouvellement de son répertoire, Garnier répond habilement avec plusieurs titres : Tout d’abord No Musik, No Life, qui ouvre l’album avec la pêche et la bonne humeur d’un P-funk sauce électronique des plus rafraichissants. Ensuite deux épisodes aux accents hip hop electro sur Freeverse laissent la part belle à deux MCs, Micflow qui représente le flow du sud de la France et le MC Sud Africain Tumi sur sa deuxième partie située plus loin sur le disque.


Mais le rayon des nouveautés ne s’arrête pas là puisque une escale nous est aussi offerte en pays Dub avec un hôte qui s’est fait un nom en France ces dernières années: le désormais incontournable Winston Mc Anuff. Pour finir une mention spéciale à Pay TV, morceau electro-rock aux gémissements explicites qui est très justement comparé  par l’un de mes confrères au Dirge de Death in Vegas et au French Kiss de Lil’ Louis.


Laurent Garnier ne fait donc pas un retour en demi-teinte mais avec un album généreux autant en styles qu'en contenu. Il offre en effet un second album dématérialisé, téléchargeable à partir de la galette qu’il suffit d’insérer dans son ordinateur relié à internet.  Un fan digne de ce nom ne pourra passer à côté de ces 55 minutes de productions inédites, car produites pour des films, des ballets de danse contemporaine ou des expositions. Merci qui ? Merci Laurent !

 

Label : Pias recording

Myspace : www.myspace.com/laurentgarnier

 

Vidéo : Laurent Garnier Gnanmankoudji

 

 

Tracklist :

 

1  No Music
2  Freeverse part 1 (feat Micflow)
3  Gnanmankoudji (horny monster mix)
4  Dealing With The Man

5  Last Dance @ Yellow
6  Desirless (short version)
7  Pay TV
8  Bourre Pif (avant bath time !)
9  Freeverse part2 ( with Tumi)
10 Back To My Roots (back to my technodiziak roots)

11 Food For Thought (Feat Winston Mc Anuff)
12 From Deep Within