Avec un ordinateur et un bon logiciel de son on peut apprendre très vite à faire ses propres compositions, Ramone est plutôt dans cette veine d’autodidacte qui passe de nombreuses heures à créer de la musique seul devant un écran. C’est toujours grâce à son ordinateur que Ramone a pu développer ses activités de musiciens, l’internet l’a beaucoup aidé à se faire repérer dans un temps où Myspace n’était encore qu’un pur fantasme.

 

Car si Andi Horvath aka Ramone n’est plus de ce monde aujourd’hui, l’homme avait pris le soin début 2001 de compiler tous ses morceaux sur un même disque en guise de premier album. Avec une influence old school, la musique de Ramone se situe entre abstract hip hop et break beat tout en gardant une lignée organique dévoilée par des sons synthétiques et répétitifs. Malheureusement L’artiste ne verra pas son disque dans les bacs, plus de 5 ans après son décès c’est le label français Undercover qui vient de publier son premier album « dont’ get high on your own supply »

 

Ramone “don’t get high on your own supply”

(Undercover – Novembre 2006)