Imaginez maintenant des longues plages sonores tachées de noir déversant des mélodies incandescentes. C’est une définition qui pourrait correspondre à Mono, un groupe japonais qui réussit sur leur nouveau disque à déchirer une nouvelle piste au courant post rock.

 

Un album studio haut en relief qui nous fait oublier que les 4 membres de Mono sont tout seul en studio. il faut dire que Steeve Albini n’est pas très loin, L’album « you are there » est produit justement par ce dernier, lui qui a donné de l’ampleur à de nombreuses formations rock comme les Pixies par exemple. Sur ce nouveau disque, Mono est plus intense que le dernier album de « Mogwai » rivalisant par ses coups de guitares et violons parfaitement maîtrisés. La musique de Mono est d’abord mélancolique et calme au début, elle nous emmène ensuite vers un nirvana musical chaotique pour nous rappeler peut-être que la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Et si on détruisait tout pour mieux reconstruire…

 

Mono "you are there"

(Tempory residence - Avril 2006)