Avec une fraîche et dynamique collection de clins d’oeils familiers à leur grande et florissante carrière big beat, les vétérans et pionniers The Chemical Brothers nous offrent une belle virée dans cette ère pêchue de la musique électronique moderne avec leur neuvième album No Geography. Et s’il n’est pas aussi versé dans l’exploration ou aussi insulaire que leurs autres albums de cette décennie qui s’achève, il se présente en revanche comme un mix certes jubilatoire mais qui s’attache davantage à sa cohérence et à son évolution qu’à des invités prestigieux ou des bangers pour énormes festivals.

Les singles remplissent tout à fait leur rôle en terme d’efficacité, que ce soit avec la pulsation que chevauche le sample disco-funk de “Dance With Me” de Peter Brown sur “Got to Keep On”, ou quand le morceau “We’ve Got to Try” emprunte un chemin plus soul en balayant des vocaux empruntés au morceau “I’ve Got to Find a Way” de la chorale The Hallelujah Chorus pour le faire bourdonner comme au meilleur de leur fin des nineties.

Du même tonneau free yourself est une frayeur digitale qui exploite la poésie utopique de Diane di Prima dans un manuel d’utilisation robotique dédiée à la libération par la danse.

Cependant c’est sans doute le morceau “MAH” qui emporte le mieux dans cette transe oldschool 90 à l’aide d’un sample très fun et accrocheur d’El Coco datant de 77.

En complément de ces singles, la chanteuse norvégienne Aurora joue un rôle important dans l’identité de l’album en apportant un supplément d’émotion au milieu de cette rave big beat à l’occasion de trois morceaux auréolés de son chant éthéré et de ses paroles affectées.

La rappeuse japonaise Nene apporte une autre saveur avec un couplet aussi morose que funky sur le morceau “Eve of Destruction” qui ouvre l’album (et avec lequel nous avons également ouvert cette émission).

S’il fallait redonner un bande originale à un film comme le 90’s réalisé par Jonah Hill, ou un nouveau volet de Trainspotting, il y aurait en tout cas avec ce nouvel album No Geography de The Chemical Brothers un parfait corpus et une parfaite inspiration dans lesquels puiser.

https://www.thechemicalbrothers.com/