romare-Love-Songs-Part-Two.jpg

Sur son deuxième album pour Ninja Tune le producteur Romare continue à définir son identité autour d’une house décalée. Love Songs. Pt. 2 est la suite en grand format de son EP Love Songs Pt 1 de 2013 et colle vraiment à son thème avec des samples vocaux romantiques et des grooves sensuels plus proche du midtempo que de la frénésie Juke de ses premiers EPs. Cet album incorpore aussi bien davantage de ses propres instrumentations que ne le faisaient ses précédentes productions, construites à partir de samples.

Il a donc utilisé des instruments qui appartenaient auparavant à différents membres de sa famille, donnant une touche parfois plus simple mais affective à ses morceaux bien que les samples continuent de prédominer. Son sampling apparaît toujours très haché, comme du collage un peu brut qui ne permet aucune fluidité mais donne un groove imparable à ses morceaux.

Ainsi plusieurs morceaux semblent un peu casse-gueules au début mais tout s’éclaire à mesure que les d’autres éléments viennent se rajouter, un peu comme ces artistes de live painting dont on ne comprend pas les premiers coups de pinceau mais dont la beauté formelle et le sens se révèle à mesure que les formes et les couleurs s’articulent entre elles.

Ainsi “Honey” débute avec un simple claquement métronomique en guise de rythmique et un synthé singeant un instrument à vent aux tonalités chaudes, jusqu’à ce qu’une succession de samples crépitants soient progressivement bouclés dans le mix aux côtés d’un sample de voix chantant “Are you beautiful”. Une basse et un piano apparaissent ensuite après s'être fait suffisamment désirer et tout semble à présent plus accompli et développé.

D’autres morceaux comme All Night ou Come Close To Me sont des productions House plus décontractées inspirées de vétéran de la scène de Detroit, qui s’écoutent ou se mixent de façon plus fluide. Cependant l’identité sonore de Romare aux atours faussement désordonnés et décousus devra sans doute s’apprivoiser pour certains auditeurs mais elle est souvent ensorcelante et a le mérite de proposer quelque chose qui apparaît relativement inouï, au sens premier du terme.

https://ninjatune.net/artist/romare