Warm-Graves-Ships-Will-Come-400x400.jpg

Un groupe multiculturel qui nous viennent de Leipzig en Allemagne, où un allemand, un américain et un Italien ont entrepris de donner leur vision d’une dream pop aérienne et fantastique, que certains auront pu déja découvrir en première partie de Moonface, The Soft Moon ou encore Crystal Stilts.

Leurs créations vous hypnotisent avec leur forte portée épique, des percussions lourdes, des basses de claviers analogiques ronflant sous des boucles de clochettes qui tintent à l’infini comme sur le titres “Rouleaux”. Les voix sont polyphoniques et sonnent comme si elles étaient chantées par une chorale hantée, dans une reverb de cathédrale. Alors qu’en réalité c’est dans un cimetière que des voix adolescentes ont été enregistrés, avec toute la sobre gravité et toute la ferveur de leur jeunesse.  

On glisse sans effort entre chaque morceau qui ne se distinguent que très difficilement les uns des autres, avec toujours ce goût pour les sonorités dont la cadence se fait par pulsations, quand elles ne dronent pas dans des vagues puissantes au rythme desquelles l’auditeur est balloté. L’écoute de Ships will come est une expérience de sidération et de contemplation qui donne l’impression de survoler des paysages infinis , dans une douce transe particulièrement émouvante. On entre doucement en communion dans les profondeurs de leur musique, comme une expérience transcendentale qu’on est très curieux de vivre en concert.