Pink_Mountaintops_-_get_back.jpg

Pink Mountaintops nous reviennent après 5 ans d’absence !

5 ans pendant lesquels Steve McBean, l’homme derrière le projet pink mountaintops, n’a pourtant pas chômé. Il a déménagé de Vancouver à Los Angeles, a sorti l’album Wilderness Heart avec le groupe Black Mountain dont il est guitariste, réarrangé d’autres morceaux de Black Mountain pour un film de surf et créé encore un autre projet musical, Grim Tower et sorti un album sous ce nom l’année dernière.

 

Il se paie en plus le luxe de donner une vraie identité distincte à chaque projet, bien que l’ensemble reste attaché à un dénominateur commun stoner qui est difficilement discutable. Pour ce sixième album avec Pink mountaintops, il a confié le mix à Joe Cardamome, le leader du groupe Icarus Line pour donner une fois de plus sa version d’un rock’n roll débarrassé de tout artifice ou effet , sans expérimentations ni circonvolution, un rock’n roll fait pour convoquer un style de vie, une atmosphère authentique avec santiags et lunettes de soleil en interieur pour amortir la douleur visuelle de la lumière artificielle en pleine gueule de bois.

Ce rock là raconte des histoires où la spontanéité est reine, des histoires de romance et d’irresponsabilité adolescentes. Il parait même que Joe Cardamome a demandé à Mc Bean de chanter comme il chantait quand il avait 21 ans, peut-être même sans se douter qu’il le ferait avec autant de sincérité.

Voilà un disque qui pue le vieux cuir et l’hédonisme !